Koffigoh1

Né en 1948 à Kpélé-Dafo au Togo, Joseph Kokou KOFFIGOH a fait des études de droit à l’Université de d’Abidjan en Côte d’Ivoire et de Poitiers en France. .

Juriste de formation, Il a été à la tête de l’Association du Barreau du Togo et en Août 1990. Par ailleurs il a fondé la Ligue togolaise des droits de l’homme (Ligue togolaise des Droits de l’homme, LTDH). il est aussi un écrivain poète en plus d’être un homme politique.

En 1990, Il fait irruption sur la scène politique togolaise. Acteur de l’opposition dans les années 91 et 92, il a contribué à l’élaboration de la Constitution togolaise qui a été votée par référendum le 27 septembre 1992 et promulguée le 14 octobre de la même année, Joseph Kokou Koffigoh a servi comme Premier ministre du Togo du 27 Août 1991 au 25 Avril 1994. il a été aussi ex-Ministre des Affaires Etrangères de 1988 à 2000 et Ministre de la Coopération, de l’Intégration Chargé des Relations avec le Parlement de 2000 à 2002

Amoureux de livres, son nom rime aujourd’hui avec création littéraire. A ce titre, il est auteur depuis quelques années, de nombreux recueils et poèmes ; au nombre desquels on peut citer « l’Epopée des Eléphants » publié aux  Éditions NEI/CEDA à Abidjan, qui peut être considéré comme un cadeau d’anniversaire aux Africains en quête de liberté de paix et de dignité, « la Passion des Eperviers » qui vient mettre en déroute les agresseurs du continent, ceux de la forêt de Cabinda et surtout contribuer à la renaissance de l’art poétique sur cette « terre des arts premiers ».

A la faveur des élections présidentielles de 2010 en Côte d’ivoire, il a été le Chef de la mission d’observation électorale de l’Union Africaine, qui a vu l’élection du Président Laurent Gbagbo au regard des résultats proclamés par le Conseil Constitutionnel.